Le shampoing clarifiant présente l’avantage d’être adapté à tous les types de cheveux. Il peut être utilisé par tout le monde, à moins que vous ne vous laviez les cheveux avec de l’eau minérale et du savon noir. Cependant, la fréquence d’utilisation dépendra de votre type de cheveux.

Pour des cheveux bouclés, frisés et crépus

Le produit vise principalement les personnes aux cheveux bouclés, frisés ou crépus. Il nécessite souvent l’utilisation de produits tels que des huiles ou des crèmes pour leur entretien. Certains utilisent également des traitements défrisants agressifs. Ce type de chevelure demande donc une cure détox plus fréquente, généralement 1 à 2 fois par mois maximum.

En parallèle : Que faut-il savoir sur le gilet Mollie ?

Cette approche est particulièrement utile pendant la phase de « transition », lorsque les cheveux frisés repoussent et créent une démarcation distincte avec les pointes défrisées. Ainsi, l’utilisation d’un shampoing clarifiant est recommandée avant d’appliquer un nouveau traitement lissant sur les repousses. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ce sujet en suivant ce lien web.

Pour des cheveux colorés

En raison de sa teneur en peroxyde d’hydrogène, l’utilisation d’un shampoing clarifiant peut altérer la couleur de vos cheveux. Attendez quelques mois après avoir coloré vos cheveux avant de l’utiliser. Cependant, vérifiez avec votre coiffeur s’il prévoit d’appliquer un produit clarifiant avant la coloration. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez le faire vous-même avant la coloration pour obtenir un résultat optimal.

Lire également : Le maquillage naturel aker fassi pour une beauté authentique

Pour des cheveux gras

Une solution efficace dans ce cas est d’utiliser un shampoing clarifiant. Si votre cuir chevelu a tendance à devenir rapidement gras, cela signifie que vous produisez beaucoup de sébum. Bien que cette substance soit bénéfique pour la protection de la peau et des cheveux, elle peut donner une apparence sale si le cuir chevelu n’est pas régulièrement entretenu.

Le shampoing clarifiant agira comme un purificateur en éliminant les impuretés des pores et en assainissant le cuir chevelu. Il favorise ainsi une repousse capillaire optimale. Il est recommandé de faire un shampoing clarifiant 3 à 4 fois par an.

Pour des cheveux fragilisés et secs

L’utilisation fréquente d’un shampoing clarifiant peut dessécher les cheveux. Il peut avoir des conséquences néfastes à long terme, surtout si les cheveux sont :

  • Déjà secs et fins ;
  • Abîmés ou fourchus aux pointes.

Dans ces cas, les écailles des cheveux sont déjà ouvertes et aucun produit ne pourra les réparer. Cependant, l’utilisation d’un shampoing clarifiant peut être bénéfique avant une coupe de cheveux pour offrir un nouveau départ.

Shampoing avant lissage pour une clarification en douceur

Le shampoing clarifiant est une étape importante avant les techniques de lissage comme le lissage brésilien, le lissage coréen ou le lissage japonais. Il prépare les cheveux à recevoir ces traitements. En ouvrant la fibre capillaire, il permet à la kératine du lissage brésilien de pénétrer en profondeur, assurant ainsi des résultats durables.